Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EUTOPIE : Voyages géographiques, oniriques et poétiques de M. Rigan

PARTI POUR CROATAN

L'abeille, l'araignée et moi

Publié le 1 Juin 2014 par Mako Rigan in Pensée du soir, Faune & flore

Cet après-midi j'ai entendu le bourdonnement d'une abeille qui avait du mal à passer la baie vitrée menant de mon balcon vers le ciel.
L'abeille, l'araignée et moi
Dans le haut de la baie vitrée c'est le royaume des araignées. J'ai espéré que l'abeille ne soit pas assez naïve pour se jeter dans les fils.
L'abeille, l'araignée et moi
A un moment, j'entends un long "Bzzzzzzzzz !". Je cours vers le balcon et je vois l'abeille immobilisée et l'araignée se jetant sur elle. J'attrape un balai et chasse l'araignée d'un mouvement. Je redescends l'abeille, qui avait l'air mal foutue. J'ai supposé que c'était l'effet du venin de celle qui avait voulu se faire un festin. Après ça j'ai décidé d'enlever les fils collants sur le corps de l'abeille. Je l'ai mise sur de la terre, l'ai mouillée en pensant que ça allait aller mieux. La terre absorbait l'eau et empêchait l'abeille de se noyer. Avec une pince à épiler, une petite cuillère et une paire de petits ciseaux, j'ai improvisé une opération qui a duré plusieurs heures, en tirant sur les fils sans lui arracher une patte ni lui casser une aile. A la fin l'abeille avait toutes les pattes libérées, ses ailes étaient devenues visibles, mais elle est comme tombée inconsciente. Je me suis informé pour savoir quoi lui donner à manger. Je la laisse dormir une nuit et on verra demain.
 
[Au moment où j'écris, le chat essaie d'attraper un papillon de nuit. Les animaux, laissez-moi tranquille maintenant...]

 

Commenter cet article

Selenite 21/06/2014 18:58

L'abeille est morte peu de temps après. Snif.