Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
EUTOPIE : Voyages géographiques, oniriques et poétiques de M. Rigan

PARTI POUR CROATAN

Se faire du bien

Publié le 2 Mai 2014 par Mako Rigan in Pensée du soir, Spiritualité

J'essaie de travailler sur mes blessures physiques et psychiques. Mais pour ce qui est des psychiques, je sais que celles qu'on voit comme les dernières sont souvent le fruit de la répétition d'un même schéma, dans lequel des blessures successives viennent se superposer à une blessure beaucoup plus ancienne qu'on a oubliée.
Pour faire ce travail de réparation j'ai choisi de nager. Depuis plusieurs semaines je me force, car je sais que la nage c'est bon pour pas mal de choses. Et là aujourd'hui, j'ai eu comme un déclic.
Alors que la piscine municipale était bondée (vacances scolaires...), que je galérais à me frayer un passage au milieu des gamins nageant à contresens et des adolescentes faisant la planche au milieu des couloirs... Alors que j'essayais de respirer lentement, de garder mon calme malgré ces collisions qui me tapaient sur le système, de pas me prendre des vagues dans le nez... j'ai senti quelque chose de sublime.
J'ai arrêté de réfléchir, arrêté d'avoir peur de perdre le contrôle, arrêté de compter et d'anticiper. J'ai ressenti. Ressenti mon corps et l'eau, l'échange et l'alchimie qui opéraient. J'ai nagé de plus en plus lentement, m'amusant à garder un membre immobile puis un autre pour voir si je pouvais continuer. Et c'était étonnamment facile. Je me suis rappelé de ce point que mon père cherchait à me faire atteindre quand il m'apprenait à nager enfant. Ce point que j'avais perdu depuis longtemps, ramenant la nage à quelque chose de bassement mécanique et pas du tout source de plaisir. Un point de lâcher-prise. Je pouvais faire confiance à mon corps et aux éléments. J'avais ressenti ça en faisant de la musique, en dansant, en massant ou en faisant l'amour. Comme un état de transe ou de grâce. J'essaierai de m'en rappeler pour l'avenir, d'entretenir cette plante pour la faire grandir.
Commenter cet article